L’engagement citoyen, une richesse pour Les Herbiers

Les élections présidentielles et législatives auront été une période mobilisatrice de la participation citoyenne, mais celle-ci doit résolument dépasser ces occasions. Elle doit exister à travers le concours actif de chacun à la construction de notre ville et à la vie de la commune.

Les habitants, un moteur important de la commune

Les élus ont la responsabilité de favoriser cette participation à la co-construction citoyenne. Pour autant, le développement de la cité ne peut pas reposer que sur eux. Les habitants doivent constituer également un moteur important de l’action, chacun à sa mesure, au sein de collectifs ou d’associations, afin de développer les multiples facettes du mieux-vivre de notre commune.

C’est aussi à cette condition que pourront émerger de nouvelles initiatives, nécessaires pour une adaptation aux évolutions de la société. Même si dans un premier temps, parfois, elles peuvent paraître utopiques.

La ville des Herbiers a une vie associative très riche, avec 285 associations recensées.  Mais plusieurs études et articles de presse montrent combien cela reste fragile. Le bénévolat régulier nécessite un engagement sur la durée et pour lequel il est souvent difficile de trouver une relève. Peut-être y aurait-il de nouvelles formes de gouvernance à imaginer pour faciliter l’engagement et éviter l’essoufflement ? Via une Maison des associations, par exemple, pour aller au-delà des services proposés actuellement par le Guichet des associations.

Des exemples très constructifs

Malgré cela, de nouvelles initiatives ont émergé ici ces dernières années et répondent déjà à l’évolution de notre société. Parmi elles, l’Outil en main est une action tout à fait altruiste qui offre à des jeunes l’occasion de découvrir des métiers manuels, mais aussi à des seniors de transmettre leur savoir-faire. L’Amap des Herbiers qui, outre le fait de fournir des légumes bio locaux depuis 7 ans, défend un mode de production et de commercialisation plus « consomm’acteur » ! On peut citer aussi les Jardins familiaux, lesquels permettent de développer du lien social au-delà du bénéfice d’un potager.

D’autres domaines à explorer

Ailleurs, sur le volet écologique, les Repair Café permettent de sortir de la logique du tout-jetable en prolongeant la vie de nos accessoires ménagers. Dans le cadre de la formation tout au long de la vie, grâce aux Mooc, des individus peuvent suivre des formations par Internet gratuites et se regrouper (c’est plus facile à plusieurs). Des outils numériques organisent aussi le transport sur de courtes distances.

On peut également imaginer des projets plus ambitieux, qui nous tournent résolument vers l’avenir, à l’image de ces communes bretonnes qui visent l’autosuffisance énergétique. Nul n’est besoin de tout inventer, nous pouvons nous inspirer des multiples expériences qui sont déjà en cours.

Des temps forts de la vie locale tels que le Forum des associations début juillet, ou Le Festival des solidarités en novembre prochain, sont l’occasion de découvrir ces initiatives ou de présenter celles autour desquelles on souhaiterait mobiliser.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Charrier Daniel dit :

    Expo photo : 35 photographies réalisées par Dominique Chiron et consacrées à la transmission du savoir-faire à travers les ateliers de l’Outil en main seront exposées dans les Jardins de Coria, aux Herbiers, du 8 juillet au 17 août 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *