Les orientations budgétaires pour 2018

Voici trois déclarations de Thierry Cousseau, de la liste Les Herbiers, pour un avenir solidaire au conseil municipal des Herbiers du 11 décembre 2017. Et en premier, celle concernant le débat d’orientation budgétaire pour l’année 2018.

 

Débat d’orientation budgétaire 2018.

Plusieurs réflexions concernant ce DOB :

  • Dans un contexte de croissance et d’embellie du marché de l’emploi, la ville des Herbiers va devoir faire face à un accroissement de sa population. Dans les orientations budgétaire vous ne proposez rien  pour anticiper cette évolution, que ce soit en termes de logements sociaux, de services (crèches, écoles publiques…) et de transport en commun.
  • Les investissements d’aujourd’hui doivent faire les recettes de demain. Cet adage n’est pas le vôtre apparemment, car nous constatons que malgré la bonne santé économique et financière de la ville, l’investissement porte essentiellement sur les travaux d’embellissement, la voirie et la mise en valeur du patrimoine. La majorité de ces investissements sont et continueront à être des charges pour notre commune. Ils ne sont en aucun cas les recettes de demain, comme pourraient l’être le logement ou le commerce.
  • Des inquiétudes en ce qui concerne l’évolution de notre contribution au FPIC*. La fusion de certaines communautés de communes et de communes va peser négativement sur notre contribution. Dans ce DOB vous n’apportez pas de réponse ni de solutions pour réduire cette charge financière qu’est le FPIC*.

Les premiers effets pour les Herbiers, de rester en dehors des nouvelles configurations des villes et des communautés de communes – suite à leurs fusions-, sont désormais visibles pour nous : baisse des dotations de fonctionnement et contribution au FPIC* très élevée.

* FPIC : Le fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales. Autrement dit, un fonds de solidarité des collectivités riches avec les collectivités pauvres.

 

Procès-verbal du conseil municipal précédent (9 octobre 2017)

Mme le Maire nous n’approuverons pas ce PV.

Lors du dernier conseil municipal, vous avez autorisé des déclarations de trois conseillers de votre majorité alors que leurs interventions  ne figuraient pas à l’ordre du jour. Je rappelle que les demandes d’interventions doivent être déposées sous forme de questions au préalable 48 heures avant le conseil municipal. Je rappelle également que vous avez refusé certaines de mes déclarations pour le simple fait qu’elles n’avaient pas été formulées sous la forme de questions.

Alors, aux Herbiers, je constate qu’il y a deux poids deux mesures dans l’application de la réglementation : L’une qui s’applique aux conseillers de l’opposition et l’autre aux conseillers de la majorité. Cela est digne, Mme le Maire, d’une république bananière, mais pas d’une démocratie locale.

De plus, seules les déclarations des conseillers de la majorité sont portées sur le PV bien que M. Alain ROY soit intervenu pour répondre aux allégations de ceux-ci.

 

Dérogation au repos dominical pour l’année 2018.

Au conseil communautaire, nous avons voté contre cette proposition car nous considérons qu’il faut stopper la déréglementation du travail, particulièrement quand celle-ci s’en prend au  rythme de vie des salariés ainsi qu’à leur vie de famille.

Je rappelle, Mme le maire, que vous avez pris position également contre l’ouverture des magasins le dimanche. Je vous cite : « le travail le dimanche, c’est un repère de civilisation fondamental qui est remis en cause. C’est un temps de cohérence nécessaire à toute société pour ne pas céder à l’individualisme. Ça ne se marchande pas.» Cette délibération est contraire à la position initialement défendue par vous-même.

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *