Bilan à mi-mandat

Une gestion à courte vue

 En matière de développement, notre critique principale a toujours porté sur l’absence de projets structurants. L’équipe en place préférant privilégier des réalisations de confort, certes utiles pour tenter d’assurer sa réélection mais pas porteuses d’avenir.

Il y a un an cependant, le projet d’un cinéma multiplexe a été lancé ; une très bonne chose en soi. Nous craignons pourtant que le centre-ville pâtisse du départ du cinéma en périphérie, ainsi que le contrôle idéologique que la délégation de service public peut permettre au maire et à son staff rapproché. L’association Grand Ecran risque d’en perdre son rôle d’éducation populaire et de relais de la vie associative.

Plus récemment aussi, l’annonce d’un axe de développement autour du tourisme nous a paru a priori positif. A une nuance près : l’implantation d’un camping, d’un parking et d’une route près du Mont des Alouettes qui vont amorcer le saccage des collines, notre patrimoine naturel.

Le plus inquiétant dans ces annonces : Rien ne concerne les enjeux vraiment stratégiques.

Quoi qu’il en soit, le tourisme n’est pas suffisant pour assurer notre développement, car l’essentiel des emplois de la ville se situe dans le secteur industriel. Pendant plus de 3 ans, aucun projet digne de ce nom n’a été lancé afin que notre tissu industriel continue à se développer. Cela pourrait concerner par exemple l’économie verte, très porteuse d’avenir. Nous pourrions demander à la Région une plateforme régionale d’innovation (PRI) sur ce thème et créer une synergie entre les établissements d’enseignement, les entreprises et nos collectivités locales en vue d’implanter de la Recherche & Développement. La ville doit tout faire pour faciliter la transition vers une industrie moins traditionnelle, cela permettrait à nos jeunes de trouver ici des emplois qualifiés.

Deuxième enjeu stratégique primordial où nous sommes au point mort, c’est celui de l’évolution de nos institutions. Concernant le rapprochement avec d’autres communes ou communautés de communes et la création d’une communauté d’agglo. Tout bouge autour de nous, mais Mme Besse n’impulse aucune dynamique de développement territorial. Or cet enjeu porte loin dans le temps et nous allons y perdre énormément.

D’autres manques criants

Pour contrer l’affaissement commercial du centre-ville, en dehors de la restructuration lancée par l’équipe précédente, rien de déterminant n’a été initié. Au contraire : pourquoi avoir repoussé notre suggestion d’un pôle culturel intercommunal et avoir abandonné le projet de coulée verte ? Ceux-ci constitueraient pourtant d’importants facteurs de redynamisation.

A la communauté de communes, c’est l’abandon de la politique environnementale de son prédécesseur qui est le plus révélateur du mandat Besse. Pas vraiment séduisant pour notre image à l’extérieur, mais sans doute agréable à ses amis de la FDSEA.

Sur le plan social, nous manquons de logements sociaux (9,7 % au lieu des 25 % souhaités), et nous ne rattrapons pas notre retard !

Enfin, le virage idéologique à l’extrême droite de notre ville (recrutements, culture, immigration, gouvernance, com’…) constitue une autre caractéristique forte de ce mandat. Un repli sur soi qui ne doit pas vraiment donner envie de fusionner avec elle, de venir y vivre ou d’ y investir.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Forum Citoyen dit :

    Le texte ci-dessus a été envoyé à la mairie il y a un mois, début décembre 2017, pour qu’il constitue notre tribune du magazine municipal de janvier 2018. Dans Ouest-France, ce 2 janvier 2018, Mme Besse déclare vouloir développer un axe nouveau pour le territoire : « Le marché des formations, notamment autour de l’économie verte. Je souhaite que demain, la ville des Herbiers devienne une ville étudiante. »
    Nous ne savions pas que nous avions un tel pouvoir de conviction ! Ou que Mme la maire était à ce point en manque d’idées, pour le développement de la ville, qu’elle doive attende d’avoir lu notre tribune pour faire ses annonces !

  2. Forum Citoyen dit :

    L’équipe en place donne encore le change parce que beaucoup de réalisations ont été initiées par l’équipe précédente : le Pôle santé, Green Tech, la maison des communes, le parc du Landreau, la place des Droits de l’homme, le lotissement communal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *