Les EHPAD n’en peuvent plus

Mardi 30 janvier 2018, une bonne vingtaine de grévistes constituent le piquet de grève devant l’EHPAD de La Claire Fontaine, aux Herbiers. (Un EHPAD est un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.)

Ghyslaine (CFDT) annonce que 98 % du personnel de l’établissement a répondu au mouvement national ; un peu moins dans les deux autres EHPAD des Herbiers. Les mots d’ordres, affichés jusque sur les draps qui pendent aux fenêtres de la résidence, expriment le mal-être de ces salariées devant la dégradation de leurs conditions de travail :

  • Nuit : 2 soignants pour 102 résidents (dont 14 en cantou-alzheimer).
  • 6 minutes pour le coucher
  • 8 minutes pour manger
  • 2 personnes pour faire 44 lits en 1 heure
  • Personnel épuisé = résidents en danger
  • EHPAD : un lieu de vie, pas une usine
  • Et aussi… : Mourir accomgagné, est-ce possible ?

Autrement dit, toujours plus de dérives en tâches à accomplir et  maltraitances institutionnelles, et  toujours moins de personnel, finances, moyens, places d’accueil et qualification.

Nous reviendrons sur ce sujet.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Forum Citoyen dit :

    Voir l’intervention de François Ruffin, à l’assemblée, sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=h7weyk5zeZg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *