Eau secours !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. DESPREZ dit :

    Et on ne parle là que des nitrates, alors qu’une problème plus insidieux et à terme beaucoup plus grave pour la santé publique et la biodiversité, est déjà massivement présent dans l’eau, les sols et même l’aire que nous respirons : les pesticides. Les herbicides sont encore beaucoup (trop) utilisés dans notre région, par certains agriculteurs aux pratiques néfastes, mais aussi par encore trop de particuliers, d’entreprises et de collectivités. Nous buvons tous les jours de faibles doses d’un cocktail de poison dont nous ne connaissons pas les effets à long terme. On continue de trouver de l’Atrazine, cancérigène avéré interdit depuis plus de 20 ans, et on trouve de nouvelles molécules dès qu’on les cherche, parfois à des doses infinitésimales mais suffisantes pour avoir des effets actifs. Les lanceurs d’alerte ont récemment tiré la sonnette d’alarme sur le danger avéré des nouveaux fongicides.
    Jusqu’à quand va t-on laisser les industries agroalimentaires et chimiques faire leur beurre au détriment de notre santé, celle des générations futures, et de notre environnement ?
    Le chantage à l’emploi ou à la « croissance » au profit immédiat d’une minorité vaut-il de sacrifier nos vies, La Vie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *