Hommage à… l’islamophobie !

Nous nous associons à l’hommage rendu à Arnaud Beltrame. Son geste héroïque ne doit pas être oublié et il est naturel qu’une place des Herbiers porte son nom. Lors de la cérémonie, les personnalités présentes ont veillé à faire de ce moment un temps de recueillement et de fraternité républicaine, excepté Mme Besse. Dans ses propos rapportés par Ouest-France du 26.03.2019, Mme Besse assimile islam et terrorisme. En cela, elle s’inscrit dans la (très) droite ligne islamophobe du parti villiériste dont elle est membre. 

Ce discours alimente la haine et la peur, et renforce les réflexes communautaires que Mme Besse prétend vouloir combattre. Nous tenons à souligner que les sectaires déséquilibrés qui tuent n’ont rien à voir avec les milliers de croyants ou pratiquants pacifiques. 

Et n’oublions pas que le gendarme Arnaud Beltrame a donné sa vie pour sauver un être humain. Ce geste en faveur de la vie, il serait indécent de l’instrumentaliser pour en faire un appel à la haine. Pour des motifs idéologiques, Mme Besse a détourné une cérémonie républicaine qui se déroulait dans le recueillement et la fraternité. Son hommage à Arnaud Beltrame aurait mérité l’emploi d’un ton plus digne et plus mesuré.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Forum citoyen dit :

    Islamophobie s’inscrivant politiquement dans la théorie du « grand remplacement », conceptualisée par l’intellectuel Renaud Camus. Lequel a été condamné en 2014, avec confirmation en 2015 après appel, pour provocation à la haine contre les musulmans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *