Plan pour la répartition des migrants

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Pascal dit :

    L’église l’a bien compris! !
    L’immigration et les étrangers ne constituent pas un péril, une charge, un dérangement.
    C’est une richesse, c’est apporter d’autres perceptions, d’autres points de vue, d’autres connaissances.
    C’est bon pour lutter contre la sclérose, cet engourdissement de l’esprit si néfaste à l’évolution de l’humanité.

    A l’église des Herbiers la richesse viendra en particulier du Bénin et du Burkina Faso. Bienvenue à toute la nouvelle équipe, devenons riche ensemble.

Répondre à Pascal Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *